bh top

Chauffage

Pompe à chaleur Air Air


Le chauffage par pompe à chaleur (PAC) air-air peut remplacer de façon avantageuse un autre système de chauffage. Solution à la fois pratique et économique, l'installation d'une pompe à chaleur

Les calories de l'air extérieur pour chauffer l'habitation :

La pompe à chaleur (PAC) air-air est constituée de deux unités :
•  L'unité extérieure : elle puise des calories dans l'air extérieur, même au cœur de l'hiver, et les envoie vers l'unité intérieure.
•  L'unité intérieure : elle reçoit les calories et les diffuse dans la maison ou l'appartement. Il s'agit souvent d'un ventilo-convecteur.

La pompe à chaleur (PAC) air-air peut également être utilisée pour rafraîchir le logement en été, même si ce n'est pas sa vocation première.

La pompe à chaleur (PAC) air-air s'installe simplement :

Pour l'installer, il suffit de disposer :
- d'un jardin ou une cour pour y installer l'unité extérieure
- d'un emplacement pour installer les unités intérieures. Les unités intérieures type ventilo-convecteurs s'installent simplement au-dessus des portes des pièces à chauffer. La jonction entre les deux est assurée par un circuit de fluide frigorigène.

Installation Gainable :


Un mode de chauffage économe en énergie :

L'installation d'une pompe à chaleur (PAC) air-air permet de réduire le besoin de chauffage d'une maison ou d'un appartement, grâce à l'énergie gratuite puisée dans l'air extérieur. Cette solution contribue donc à préserver les ressources énergétiques de la planète. L'impact en termes d'économies de CO2 dépend du mode de chauffage précédent.

L'énergie captée dans l'air extérieur est gratuite. Vous ne payez que l'électricité pour faire fonctionner la pompe à chaleur. Vos factures de chauffage peuvent donc être divisées par 3.

Les pompes à chaleur (PAC) air-air coûtent plus cher que les chaudières classiques, il s'agit donc d'un investissement. Cet investissement, qui peut être rentabilisé en quelques années, peut permettre de diviser par 3 le budget "chauffage" d'un logement.

Les caractéristiques techniques à connaître :

Les principales caractéristiques à connaître pour juger de la performance d'une pompe à chaleur (PAC) air-air sont :
- Le COP (coefficient de performence)
- La puissance

Capter gratuitement la chaleur présente dans l'air extérieur :

La pompe à chaleur (PAC) air-air est une machine thermique fonctionnant sur le même principe que le réfrigérateur :
• Le réfrigérateur capte de la chaleur qu’il contient et la rejette dans la cuisine
• La pompe à chaleur (PAC) air-air capte de la chaleur à l'extérieur de l'habitation pour la rejeter dans la maison ou l'appartement. On peut ainsi chauffer le logement, même pendant l'hiver.
Ces deux appareils consomment de l'électricité, pour faire circuler le fluide caloporteur.

La pompe à chaleur (PAC) air-air peut être utilisée pour le rafraîchissement

Le système peut être utilisé pour un rafraîchissement d'été. Toutefois, la température ne pourra être abaissée que de quelques degrés, et cette utilisation aura pour effet d'augmenter les factures d'électricité.

L'unité extérieure capte des calories

L'unité extérieure est installée dans un endroit bien aéré : la cour, le jardin ou le balcon de la maison ou de l'appartement. Cette unité est en fait un évaporateur, qui utilise les calories de l'air pour évaporer à très basse pression le fluide frigorigène qui circule dans la pompe à chaleur.

L'unité intérieure diffuse les calories dans l'air du logement.

Les calories stockées dans le fluide frigorigène sont restituées á l'intérieur du logement, par l'unité intérieure. Cette unité intérieure, souvent un ventilo-convecteur, est en fait un condenseur dans lequel le liquide se condense pour restituer la chaleur et la diffuser dans l'air á l'intérieur de l'habitation.


La circulation du fluide consomme un peu d'électricité

Pour faire circuler le fluide frigorigène dans le circuit, la pompe à chaleur (PAC) air-air consomme de l'électricité, au niveau de l'élément appelé "compresseur". Toutefois, grâce à l'apport gratuit de l'air extérieur, la quantité d'électricité consommée est nettement inférieure à la quantité de chaleur diffusée dans le logement. On estime qu'en moyenne, une pompe à chaleur (PAC) air-air consomme 1 kWh d'électricité pour un peu moins de 3 kWh de chaleur produits. C'est ce qu'on appelle le COP

La performance de la pompe à chaleur (PAC) air-air dépend de la température extérieure

La pompe à chaleur (PAC) air-air peut fonctionner même lorsque les températures extérieures sont faibles : -10° C, -20° C. Dans ces conditions toutefois, les performances sont moins bonnes. Il peut donc être judicieux de conserver un autre système de chauffage en appoint comme, par exemple, des radiateurs électriques.